La double vie d’Anna Song, de Minh Tran Huy, Actes Sud 2009, 192 pages


Le point de vue de l’éditeur : (attention à ne pas lire entre les astérisques rouges, si vous souhaitez garder un peu de suspense : il me semble que la 4ème de couv’ en dit trop…)

Anna Song, “la plus grande pianiste vivante dont personne n’a jamais entendu parler”, laisse derrière elle une oeuvre discographique sans précédent. Malgré la maladie, et dans un engagement du corps et de l’âme proche de la ferveur, elle a voué ses dernières années à arpenter, avec une indéfectible justesse, un territoire musical des plus vastes. Gardien du temple et architecte de la légende : Paul Desroches, son mari et producteur. Mais tandis que celui-ci raconte la femme aimée, de l’émerveillement enfantin aux patientes années d’une vie partagée dans une sorte de culte de labeauté, le scandale éclate.

***************************************************

Anna Song n’aurait pas enregistré une seule note de sa discographie, pillée ailleurs par l’amoureux démiurge. Imposture, falsification, trahison : au concert de louanges nécrologiques succède le tapage de l’opprobre, relayé par des médias d’autant plus féroces que bernés.

***********************************************************

C’est un fascinant jeu de miroirs qu’orchestre ici Minh Tran Huy dans un deuxième roman qui confirme l’avènement d’un univers d’une impressionnante cohérence. Où l’on retrouve l’omniprésente absence du pays des origines, le Viêtnam, dont la réalité floutée par le temps et l’éloignement s’enracine dans un silence peuplé de contes. Et aussi cette petite musique envoûtante, cette opacité impavide plus généreuse qu’elle ne s’affiche, qui évoque irrésistiblement les eaux calmes d’un lac, sous lesquelles se jouent – et demeurent – les plus violentes tragédies.Tombeau du premier, du grand, de l’unique amour, entre ode et plaidoyer, La Double Vie d’Anna Song révèle et défend la folie d’aimer, mais aussi le droit à inventer des vies à la hauteur de cette folie.
Née en 1979, Minh Tran Huy a publié son premier roman, La Princesse et le Pêcheur, chez Actes Sud en 2007 (et Babel n° 968). Elle est également l’auteur d’un recueil de contes etlégendes du Viêtnam, Le Lac né en une nuit (Babel n° 888, 2008).

Celui de la publivore :

Voilà un bon livre. L’histoire, inspirée de faits réels, débute par l’enfance d’Anna, jeune pianiste surdouée,  et de son amitié naissante pour Paul Desroches, qui deviendra son époux et producteur dévoué. Fasciné par les capacités musicales de la fillette, le jeune garçon va suivre ses progrès, ses réussites, et ses échecs, en l’entourant de toute son affection puis de son amour.Tragique, l’épilogue est particulièrement réussi.

Le texte, entrecoupé d’articles de presse relatant la carrière d’Anna Song, s’avère tout particulièrement bien écrit (bien que certaines phrases, un poil longues, alourdissent à mon sens la lecture).  La romancière en profite pour nous faire découvrir le Viêtnam et son histoire, ses paysages fantastiques, et ses coutumes ancestrales. Après avoir lu Entre le ciel et la terre, je commence à sérieusement développer ma culture concernant ce pays !

Pour mieux apprécier ce roman qui a été salué par la critique, j’aurais aimé maîtriser davantage les subtilités de la musique classique, largement détaillées dans ce livre. Au demeurant, il est évident qu’il invite le lecteur à approfondir ses connaissances en la matière !

Une belle lecture, à recommander.

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article a été publié dans Littérature française, Littérature vietnamienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s