Un jour, des choses terribles, de Laurent Botti Editions XO et France Loisirs, 2008, 681 pages


D’abord, je tiens à dire un grand merci  à De.w, qui m’a fait parvenir cet ouvrage à l’occasion du concours organisé pour le 1er anniversaire de son blog de lecture, que vous trouverez en cliquant ici !

Depuis le temps qu’il était dans ma PAL, il était temps que je le lise. Alors voici mes impressions après vous avoir ajouter la 4ème de couv’ : D’abord la brume. Tenace, envahissante, qui noie tous les repères. Ensuite la mort. Naturelle… quoi que. Et puis ces enfants dont les jeux sont loin d’être innocents. Vous êtes à Laville-Saint-Jour, avec ses vestiges gothiques, ses gargouilles et ses morts mystérieuses. N’oubliez pas : un jour des choses terribles arriveront ; et ce jour-là, plus rien, jamais, ne sera comme avant.

L’avis de la publivore : Cette lecture me laisse perplexe. Je me sens en effet tiraillée entre deux sentiments contradictoires. D’un côté, celui d’avoir été happée dans une histoire qui, comme l’indique l’éditeur, « tient en haleine jusqu’aux derniers mots », et de l’autre, celui de n’avoir pas été franchement convaincue. Une explication s’impose.

Une famille, dont le chef de famille est commissaire de police, emménage dans une ville bien inquiétante, où des événements étranges vont se dérouler. Je n’en dis pas plus.

S’il est exact que j’ai lu ce roman rapidement et avec appétit – j’ai tout particulièrement apprécié le prologue décapant – je ne suis cependant pas en mesure de vous dire que l’ai sincèrement aimé – ni carrément détesté d’ailleurs. Il est assez rare que je termine une lecture par une telle sensation.

D’abord, je ne lis que peu de thrillers, et encore moins sans avoir la moindre idée de la sauce à laquelle je vais être mangée. Et force est de constater que la 4ème de couverture ne laisse pas un instant penser à la tournure que prend le roman au fil des pages – laquelle, « border-line science fiction empreinte de messes noires » finalement pas aboutie – ne m’a pas séduite.

Bien que le roman soit suffisamment bien construit pour inviter le lecteur à tourner frénétiquement le pages, j’avoue avoir été déçue par cet aspect irréel, invraisemblable de la narration, et par le manque de profondeur des personnages. Sans doute sont-ils trop nombreux d’ailleurs pour que l’un d’entre eux s’en dégage et devienne attachant. J’accorde, il est vrai, beaucoup d’importance aux caractères des héros des ouvrages qui passent entre mes mains, et je suis, en l’occurrence, restée sur ma faim… Aussi, certains passages m’ont semblé nébuleux, voire inutiles. Je suis sans doute dure, d’autant qu’il s’agit vraiment d’un thriller haletant et habilement construit, mais avec des personnages malheureusement pas aboutis, une histoire trop surnaturelle à mon goût, et quelques longueurs -en particulier au centre du roman. D’où mon impression mitigée. Je ne le déconseille certes pas, mais n’en ferai pas un coup de cœur non plus. A vous de juger !

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article a été publié dans Littérature française, Thriller. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un jour, des choses terribles, de Laurent Botti Editions XO et France Loisirs, 2008, 681 pages

  1. petitepom dit :

    je ne suis plus trop fan de thriller, j’en ai tellement lu, celui ci est sous la poussière de la PAL, je le lirai peut être plus tard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s