La cavale du géomètre, Arto Paasilinna, 1994, Folio 2006, 268 pages


Présentation de l’éditeur :

« Cela fait une drôle d’impression de ne pas savoir qui on est, d’où on vient ni où on va. Taavetti Rytkönen, soixante-huit ans, était exactement dans cette situation. Il ne savait pas où il allait, ni qu’il venait de sortir d’une agence de la Banque nationale, où il avait oublié son portefeuille et ses papiers d’identité, mais tout de même pensé à fourrer dans sa poche intérieure une liasse de billets épaisse d’un centimètre et demi … »
Un géomètre amnésique, un chauffeur de taxi pas du tout pressé de rentrer chez lui, un architecte albanais, un interprète bosniaque, douze naturistes françaises, plus quelques paysans pas mal imbibés… Agitez, secouez et vous avez un grand Paasilinna.

L’avis de la publivore :

Comme d’habitude avec Arto Paasilinna, voici du grand loufoque, rocambolesque, burlesque, étonnant, amusant, et délirant.

Ici, un ancien géomètre, quasi sénile et amnésique, va parcourir la Finlande, accompagné d’un chauffeur de taxi ravi de passer du temps avec cet être décalé, armé de ses biftons  et de ses seuls souvenirs de guerre et de profession. De ces deux personnages, aucun pour rattraper l’autre dans leurs délires. Pour couronner le tout, les rencontres qu’il vont faire n’arrangeront pas leur cas, notamment la délicieuse entrevue entre les joyeux lurons épicuriens, gourmands et jouissants de la vie sans contrainte (notamment sans celle qu’impose la mémoire !) et le groupe de végétariennes bobo-écolo, menées par un « guide » aux mœurs légères…

Inutile de vous dresser un bilan plus exhaustif, si vous connaissez l’auteur, ses romans foisonnent de comique de situation et de concours de circonstances pour le moins étonnants.

Comme toujours, les romans d’Arto Paasilinna se lisent très vite et avec plaisir. Cependant, il faut admettre que celui-ci est loin d’être le meilleur. J’ai largement préféré deux autres de ses ouvrages, commentés ici : Prisonniers du Paradis et Petits suicides entre amis, lesquels m’ont parus nettement plus enlevés. Alors non, ce n’est pas un mauvais roman, mais si je devais conseiller de lire un seul livre de cet auteur fort sympathique, je ne recommanderais pas ce titre !


Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article a été publié dans Humour, Littérature finlandaise. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour La cavale du géomètre, Arto Paasilinna, 1994, Folio 2006, 268 pages

  1. Bonjour Lapublivore.
    Je suis une grande fan de Paasilinna et pour ma part je recommande chaudement Le fils du dieu de l’orage (si tu veux en savoir plus, il y a une critique de ce livre sur mon blog), mon premier livre de cet auteur et pour l’instant, mon préféré.
    Mon prochain est Le bestial serviteur, etc., mais je l’avais commencé il y a un moment, puis interrompu et j’ai perdu le fil, donc il faut recommencer du début !
    Sabaha

  2. lapublivore dit :

    Hello Sabaha ! Contente de te retrouver après le méga swap du printemps 🙂 Voici un autre point commun : nos marrades avec Arto P. lol
    Merci de ce conseil, je vais voir ta chronique. J’ai en effet entendu parler de ce titre, mais je ne l’ai pas mis sur ma wish-list, après avoir été déçue par « La Douce empoisonneuse »… mais je risque de changer d’avis !

  3. Azilis dit :

    un petit tag t’attend chez moi! ^^

  4. Bonjour,
    Je suis du même avis! Meme si la lecture de roman s’est révélée etre très agréable, j’ai préféré, et de loin, La Douce empoisonneuse 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s