Quand la publivore succombe à la tentation …


Eh oui, être « 2.0 », c’est aussi se balader sur les blog des autres lectrices compulsives, et faire des découvertes. 🙂

En l’occurrence, c’est Alicia, sur son blog (http://thatmakeswonders.wordpress.com) qui m’a incitée à la consommation, une vraie pousse-au-crime ! Merci Alicia … C’est en effet en lisant son article que vous trouverez ici, que j’ai été alléchée par un nouveau format de livre innovant. Curieuse comme je suis, je n’ai pu m’empêcher de me rendre chez ma libraire préférée, et de me jeter sur THE édition à la mode ces derniers temps : Point Deux.

Il s’agit d’un tout nouveau tout beau format de poche XXS, mais parfaitement lisible (pas besoin de sortir sa loupe pour en déchiffrer les lignes), pratique, et à la couverture costaude. Certes, les pages sont très fines (papier bible), mais franchement, je trouve que cela ne gêne en rien la lecture, et surtout, cela permet au bouquin d’être hyper compact et léger. 

Ensuite et surtout, le roman se lit … presque à l’envers. Vous comprendrez mieux en images :

Admirez la petite taille de l’engin 🙂

(Ainsi que la jolie fleurette de mon jardin et le derrière d’Aston ma petite mère…)

Voici maitenant l’intérieur de l’ouvrage – et là, vous pouvez faire des « ohhh », et des « ahhhh !! » admiratifs :

Il va falloir s’habituer à lire dans ce sens, mais je suis certaine que je vais m’y faire, d’autant que j’ai appris que ce format faisait un véritable tabac actuellement aux Pays-Bas et en Espagne.

J’ai donc acheté, comme vous pouvez le constater, le roman (très noir) de Cormac McCarthy, La route, Prix Pullitzer 2007, qui me branchait (de toutes façons) depuis belle lurette. J’ai hâte de m’y mettre et de vous donner mes impressions de lecture.

J’espère avoir l’occasion de dévorer d’autres ouvrages édités par Point Deux, mais qui soient un peu plus gais. Il est vrai que pour le moment, l’éditeur a effectué une sélection assez drastique des titres – sans doute un test- et que le choix n’est pas particulièrement vaste. Cependant, la maison prévoit d’élargir sa « gamme » ; je reste donc à l’affût, jusqu’en avril 2013, date à laquelle Point Deux ne détiendra alors plus l’exclusivité de l’exploitation du brevet (pour la langue française) . Attendons de voir si le concept se généralise.

La publivore, en attendant, APPLAUDIT A QUATRE MAINS !!

VIVE LES IDÉES RÉVOLUTIONNANT LES LIVRES !

PS. Je viens de découvrir la vidéo de lancement, je la trouve extra, regardez :

Dernière chose , je viens de participer au concours de MyaRosa, qui se trouve là, et espère être la petite veinarde qui sera tirée au sort pour bénéficier d’un ouvrage de plus de cet éditeur 🙂

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article a été publié dans Bla-bla !, Littérature américaine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Quand la publivore succombe à la tentation …

  1. Delph dit :

    Je vais succomber aussi à la tentation…mais pour une raison inavouable… Je suis invitée à un mariage, événement que j’ai en horreur mais ne pas y aller semble impossible, et c’est le seul format qui rentrera dans ma pochette de soirée !

  2. constance93 dit :

    c’est un concept qui me séduit assez. le seul aspect qui m’a empêché de « céder à la tentation » est le prix : c’est plus cher qu’un livre de poche ! peut-être les prix baisseront-ils quand Points n’aura plus l’exclusivité… en attendant, si je vais tester avec plaisir, mes achats dans ce format XSS resteront exceptionnels.

    • lapublivore dit :

      @ Delph : GRANDIOSE !! J’adore les motivations de ton futur achat 🙂 Je ne l’avais jamais entendue celle-là, c' »est vraiment (pour le jeu de mot, allez) : ÉNORME !!! Quel titre penses-tu embarquer dans ta pochette ? Hormis celui qui a attiré mon attention, tu trouveras :
      – Des vents contraires, Olivier Adam
      – Le Poète, Michael Connelly
      – Chroniques de la haine ordinaire, Pierre Desproges (avec le risque de glousser à un moment inopportun + attention la couverture est rose fushia, pas très discrète)
      – Le sens du bonheur, Krishnamurti ( avec un titre comme cela, au moins, tu seras bien « dans le ton »)
      – Tout est sous contrôle, Hugh Laurie (on pourrait mettre la même remarque, mais la couverture ne colle, pas 🙂 )
      – Ce cher Dexter, Jeff Lindsay
      – La cinquième femme, Henning Mankell
      – Extrêmement fort et incroyablement près, Jonathan Safran Foer

      @ Constance : oui, en effet, 9,90 €, c’est pas donné-donné, je suis d’accord. D’où mon sentiment de culpabilité d’ailleurs … (je voulais le préciser dans ma chronique mais j’ai oublié, petite tête suis-je). Mais bon, pour une fois que l’édition propose un concept nouveau, je me suis dit qu’il fallait encourager les initiatives. Ceci dit, tout comme toi, ces achats resteront exceptionnels.

  3. Azilis dit :

    hihi! moi aussi j’ai succombé à la tentation de la nouveauté avec Ce cher Dexter…
    Il ne prendra pas beaucoup de place dans mon sac de livres pour mes vacances estivales! ^^

  4. Ping : Le Nouveau Testament, Editions Point 2, Osty | La publivore

  5. Ping : Le Nouveau Testament, Editions Point 2, Osty | La publivore

  6. Eloo dit :

    Les avis d’un blog à un autre sont très différents : certains aiment, d’autres détestent. Hate de le découvrir par moi-même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s