Tante Mame, Patrick Dennis, Flammarion 2010 – 382 pages (« Auntie Mame : an Irreverent Escapade », 1955)


Voici l’objet de ma 1ère «lecture commune » avec Azilis, dont vous trouvez le blog de lecture ICI, mais aussi avec Tinelire, qui sévit aussi sur la toile. Je vous encourage à y faire un tour, et vous y serez les bienvenus !! Aussi, je tiens à remercier les charmantes  fonctionnaires de la bibliothèque municipale de Maisons-Laffitte, qui ont commandé ce livre. Je m’explique : j’avais lu de bonnes critiques sur « Tante Mame », et m’apprêtais donc à l’emprunter. Étrangement, je n’avais trouvé, sur les rayonnages de mon repère QUE le tome 2, à savoir  Autour du Monde avec Tante Mame, dans une édition ancienne, dont vous trouverez ma critique ICI. Petite pipelette que je suis, et ayant particulièrement apprécié cette lecture, je n’ai pu m’empêcher de faire remarquer lors d’un comité de lecture,  à mes bibliothécaires préférées, que c’était bien dommage de n’avoir pas le tome 1 qui allait avec le tome 2 ! Je ne m’attendais pas pour autant à ce que ce livre soit acquis et réservé adorablement pour moi ! En bref, merci de cette délicate attention que j’ai vraiment apprécié.

Fini le bla-bla, venons-en au bouquin ! Après avoir été refusé par la plupart des éditeurs de l’époque, il est devenu un livre culte aux États-Unis, adapté à de multiples reprises au théâtre, pour des comédies musicales, ou encore au cinéma, et a été réédité de nombreuses fois (plus de 2 millions d’exemplaires vendus)

L’histoire, d’abord, se déroule des années 20 aux années 50 environ : Patrick est un orphelin américain d’une dizaine d’années, qui se retrouve élevé par une tante très fantasque, qu’il n’avait jamais vue auparavant, et dont les méthodes éducatives ne collent pas avec celles que l’enfant avait reçues jusqu’alors. Alors forcément, c’est le choc des cultures. Mais l’enfant fait preuve d’une certaine curiosité et de grandes capacités d’adaptation. Tante et neveu vont s’apprivoiser, donnant lieu à des situations assez drôles : tante Mame, femme frivole, mondaine, libre, ne supportant pas les convenances de l’époque, va tenter d’élever son neveu selon des méthodes avant-gardistes : lui faire noter TOUT le vocabulaire que l’enfant entend mais ne comprend pas, donnant lieu à des inventaires étonnants, l’inscrire dans une école nudiste, ou bien encore recueillir d’abominables orphelins durant la guerre, qui détruisent tout sur leur passage. Bien évidemment, Tante Mame est fortunée, généreuse, élégante, épatante d’ingéniosité et de glamour ; elle côtoie un entourage huppé, et vit de façon parfaitement excentrique – et son chauffeur japonais passe son temps à se marrer en l’observant. En bref : c’est la Tante que tout le monde voudrait avoir !

Comme dans le Tome 2, Tante Mame est fantastique par son humour, sa vivacité, et sa capacité à se sortir de situations inextricables avec panache et exubérance. Vous l’aurez compris, j’aime ce personnage, ainsi que celui de son neveu. Je suis conquise. Je ne vais donc pas vous dire de fuir ou de passer votre chemin. C’est un très bon roman de détente – parfait à offrir pour une copine dépressive, cela lui changera les idées !

Cependant, et c’est suffisamment rare et étonnant pour être noté : j’ai LARGEMENT préféré le tome 2 !!! Eh oui !  Autour du Monde avec Tante Mame, qui retrace le voyage de Patrick et de sa tante durant une année de césure, m’a semblé beaucoup plus enlevé. Dix fois plus burlesque et fantasque. Là où j’ai souri dans le Tome 1 (ce qui est déjà pas mal !), je me suis bidonnée en lisant le Tome 2. Or, il n’est vraiment pas nécessaire d’avoir lu  Tante Mame pour lire le second volet (la preuve : je l’ai fait !) – donc si j’ai un conseil à vous donner : commencez par la fin !

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article a été publié dans Humour, Littérature américaine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Tante Mame, Patrick Dennis, Flammarion 2010 – 382 pages (« Auntie Mame : an Irreverent Escapade », 1955)

  1. amaryllis dit :

    C’est un livre sympa visiblement, mais selon ton avis je vais peut-être commencer par le tome 2. J’espère le lire prochainement.
    En tout cas, j’ai appris une chose, je ne savais pas que c’était un livre culte aux Etats-Unis.

  2. Azilis dit :

    Quand est-ce qu’on en fait une autre de LC?! c’était bien sympa!
    Merci pour cette lecture en tout cas! Même si je l’avais remarqué je ne sais pas si je l’aurais lu un jour!

  3. Ping : Autour du Monde avec Tante Mame, Patrick Dennis, 10/18, 1994, 384 pages (« Around the world with Antie Mame, 1958) | La publivore

  4. tine dit :

    Très heureuse d’avoir participé à ta lecture commune d’autant plus que c’était une première pour nous deux ;-)) , je ne sais pas si c’était aussi le cas pour Azylis ?
    J’ai beaucoup aimé le ton du livre et le caractère de Tante Mame , et en effet c’est un livre à offrir comme antidépresseur , bien plus efficace et moins dangereux que tous ces médocs !!! Au plaisir ;-))

  5. lapublivore dit :

    Pour moi aussi, c’est une très bonne première expérience de lecture commune (bien coachée par Azi, qui en avait déjà fait une, il me semble !).
    Vivement la prochaine, il va falloir qu’on se mette d’accord sur le bouquin (je propose de rester sur quelque chose de drôle, qu’en pensez-vous ? – vive les livres-médicaments Hahahaha !)

  6. Leyla dit :

    Je ne connais pas du tout ce titre mais tu me donnes envie de le lire ! Si c’est une lecture drôle et agréable : je saute ( ttention y’a la PAL et la carte bleue me fusillent du regard !! )

    Et en plus : commencer par la fin , ça me tente beaucoup !

  7. Ping : Teacher Man, Franck McCourt, Belfond 2006, 376 pages | La publivore

  8. Ping : Teacher Man, Franck McCourt, Belfond 2006, 376 pages | La publivore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s