Archives mensuelles : février 2011

Tante Mame, Patrick Dennis, Flammarion 2010 – 382 pages (« Auntie Mame : an Irreverent Escapade », 1955)

Voici l’objet de ma 1ère «lecture commune » avec Azilis, dont vous trouvez le blog de lecture ICI, mais aussi avec Tinelire, qui sévit aussi sur la toile là. Je vous encourage à y faire un tour, et vous y serez … Lire la suite

Publié dans Humour, Littérature américaine | 8 commentaires

Tadaaaa !! La publivore est l’heureuse gagnante du concours Harlan Coben !

Un grand merci à Leiloona, qui a eu la bonne idée d’organiser un petit jeu, et d’avoir eu la main heureuse en me désignant comme « happy winner » !! Je viens donc de recevoir avec délice une belle enveloppe à bulle … Lire la suite

Publié dans Bla-bla ! | 7 commentaires

La Gifle, Christos Tsiolkas, Belfond, 480 pages (The slap)

Présentation de l’éditeur : Provocant, urgent, un roman coup de poing, une révélation dans la lignée d’un Don DeLillo ou d’un Jonathan Franzen. Lors d’un barbecue entre amis, un adulte gifle un enfant qui n’est pas le sien. Un incident … Lire la suite

Publié dans Littérature australienne, Partenariats | 16 commentaires

Le prix à payer, Joseph Fadelle, L’Oeuvre éditions 2010, 220 pages

UN TÉMOIGNAGE-CHOC Résumé de l’éditeur : Lors de son service militaire, Mohammed, jeune musulman irakien issu d’une grande famille chiite, découvre avec effroi que son voisin de chambrée est chrétien. Une relation paradoxale se noue entre les deux hommes. Mohammed … Lire la suite

Publié dans Mes Coups de Coeur, Théologie | 3 commentaires

De pierre et de cendre, Linda Newbery, Le livre de poche, 2009, Prix des lecteurs séléctions 2009, (« Set in Stone ») 380 pages

ATTENTION, CECI EST UN COUP DE CŒUR !! Je tiens à remercier tout particulièrement, pour son bon goût, et ses conseils avisés dans mes débuts chaotiques de blogueuse, la Miss Alicia, qui chronique elle aussi ses lectures, et m’a suggéré … Lire la suite

Publié dans Littérature anglaise, Mes Coups de Coeur, Roman historique | 12 commentaires

Polyte, Savinien Mérédac, Ed. JC Lattès, 220 pages

4ème de couv’ : « Étant enfant, Polyte une fois s’était cassé un piquant d’oursin dans le doigt […], rien n’avait pu faire sortir la fine pointe barbelée… Et pendant bien des mois, il avait connu cette sensation cuisante d’un … Lire la suite

Publié dans Littérature mauricienne, Partenariats | 3 commentaires

La publivore fête ses 1000 visites !!!

🙂 En un mois et quelques jours, la publivore est contente comme tout de voir le décompte des visiteurs de son blog enfler 🙂 Merci à tous de vos visites et de vos commentaires !

Publié dans Bla-bla ! | 4 commentaires