Le Premier Mot, Vassilis Alexakis, STOCK, 2010


Ce roman a fait partie de la liste des lauréats au Goncourt de l’automne dernier. C’était une grosse sortie. Et aussi… une grosse déception (pour moi !) J’étais attirée par ce choix car l’auteur est un écrivain grec très connu pour son amour des langues, et de l’étymologie. En fin de compte, j’ai eu l’impression, tout le long de ma (pénible) lecture, que je n’allais jamais en venir à bout. EN BREF : ASSOMMANT.

Résumé : Miltiadis est un professeur universitaire de littérature comparée à Paris. Son grand truc : trouver quel a été le 1er mot. Hélas, il s’éteint avant d’avoir résolu son énigme (et lubie), et c’est alors la narratrice, sa soeur, qui va se lancer dans cette recherche. Pour avancer dans cette quête, elle va rencontrer divers experts anthropologues, linguistes, professeurs de lettres, darwinistes, etc…

Impressions : Avec un auteur réputé pour son amour de la langue, je m’attendais à une révélation. Finalement, ce roman s’avère être très chiant. Désolée, je ne partage pas l’avis de certains, et ne suis pas tombée en extase.

En plus, le romancier en profite pour asséner ses opinions personnelles à tout bout de champ, et je n’achète pas un roman pour lire de la propagande politique. Ça m’a gonflée. Et pourtant, certains écrivains laissent parfois transparaître leurs convictions que je ne partage pas toujours, sans que cela ne me gêne.

Et dans ce livre, le rythme est d’un lent ! Beaucoup de digressions, de passages confus. On se demande notamment pourquoi l’auteur passe un long moment à expliquer … les règles fascinantes du sudoku.

Par ailleurs, j’ai eu la sensation que l’érudition est beaucoup trop « plaquée » dans le texte pour que ce soit digeste et agréable.

Enfin, pour le pompon : le peu de suspense qui m’a motivée pour terminer ce roman (que j’avais pourtant très envie de refermer) est retombé comme un soufflet. La fin est comme le reste : sans intérêt…

Alors surtout, ne faites pas comme moi, et ne vous forcez pas à lire ce bouquin jusqu’au bout en se raccrochant à l’idée que l’épilogue serait spectaculaire, et compenserait le reste :  vous vous feriez avoir !!!

JE DÉCONSEILLE.

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article a été publié dans Littérature française, Mes Coups de Griffe. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Premier Mot, Vassilis Alexakis, STOCK, 2010

  1. Jostein dit :

    Je voulais le lire mais comme nous semblons avoir pas mal de coups de cœur en commun ( un bucher sous la neige- prodigieuses créatures), je vais le retirer de ma liste à lire. Par contre, je vais détailler ton blog à le recherche de perles rares.

  2. constance93 dit :

    wouh ! tu as été très dure avec ce livre : sans avoir apprécié plus que toi, j’ai vu certains mérites à cet ouvrage.

  3. lapublivore dit :

    @ Jostein : ah oui, n’alourdis pas ta PAL avec ce livre. Ou bien tu le gardes en livre de chevet pour le prendre à la place de tes somnifères 🙂

    @ Constance : je sais, je suis un petit peu dure, mais je suis capable par ailleurs, d’être très élogieuse avec un livre … qui me plait !! Sur ce bouquin en particulier, j’en ai vraiment un affreux souvenir. Peut-être que mes agacements répétés ont éclipsé les points positifs que tu as pu y trouver, mais bon… Au moins, je suis franche 🙂 J’espère simplement que l’auteur ne tombera pas sur mon billet, ou en tous cas, ne le prendra pas mal, le cas échéant !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s