Le Tournevis infiniment petit, Laurent Bénégui


Le sujet de ce roman part d’une excellente idée : c’est la panique : Laurent, qui pensait avoir le cancer, apprend qu’il y a eu erreur de diagnostic, alors qu’il avait profité de cette aubaine pour dire ses 4 vérités à sa famille, claqué la porte de son job en piquant sa découverte révolutionnaire de nanotechnologie et largué sa femme.
Bref, n’étant plus malade, que faire ?
Franchement, c’est très drôle, et étonnant. Le personnage principal est plongé dans une situation à la mors-moi-le-noeud qui l’entraîne dans une suite d’événements vraiment cocasses.
Très sympa à lire, cela se dévore bien.
Bémol cependant : j’ai trouvé que l’auteur aurait pu pousser plus loin et surtout ne pas perdre en intensité humouristique au fil des pages.

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article a été publié dans Humour, Littérature française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le Tournevis infiniment petit, Laurent Bénégui

  1. Ton avis m’intrigue, je l’ajoute à ma wish-list 🙂

  2. lapublivore dit :

    Oui tu peux y aller. Parfait pour lire dans le train : détendant, pas compliqué. Plutôt sympa 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s