Lune captive dans un œil mort, Pascal Garnier, Editions Zulma, 157 pages


L’auteur a reçu le Grand prix de l’humour noir en 2006 pour Flux, et est connu pour son art du suspense et du scenario.

Deux retraités, Odette et Martial, ont décidé de quitter leur pavillon de banlieue parisienne
et de s’installer à la place dans une résidence du sud de la France, sorte de « village pour
seniors ». « Les conviviales » leur assure une sérénité, un gardiennage, des activités, et des
loisirs adaptés dans des maisons toutes identiques et prévues pour loger le grand âge.
Ils arrivent les 1ers dans leur lotissement et attendent avec impatience les nouveaux
occupants, ainsi que l’achèvement définitif des travaux et l’organisation des activités. En
attendant, tout est calme et un rien déprimant, hormis la présence du gardien un peu spécial, M. Flesch, qui égaye la vie des retraités..
Un autre couple assez déjanté débarque, brisant leur isolement, ainsi qu’une animatrice
fumeuse de joints.
Un véritable huis clos s’installe alors, avec ses rebondissements comiques.

C’est un sujet assez déroutant, sur les résidences ultra sécurisées de nos seniors, mais qui cependant est d’actualité ! Un humour décalé, grinçant, et une maîtrise très fine du sujet. L’histoire se tient bien, malgré des personnages hauts en couleur.
Sorte de « desperate housewives » des retraités, avec ses réalités effrayantes !
J’ai failli classer ce drôle de livre dans mes « coups de cœur », mais un petit bémol sur la fin qui se termine un peu trop vite à mon goût m’en empêche !
En tous cas, je recommande ce roman qui se lit très vite, et que j’ai largement préféré à un autre ouvrage de feu cet auteur Le grand loin, commenté ici.

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article, publié dans Grand âge, Littérature française, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Lune captive dans un œil mort, Pascal Garnier, Editions Zulma, 157 pages

  1. Ping : Le Grand loin, Pascal Garnier, Editions Zulma, 160 pages | La publivore

  2. Piplo dit :

    Et bien pour le coup moi il ne m’a pas fait sourire du tout! J’ai trouvé l’aspect glauque du roman noir intéressant, le tout criant de vérité mais pas drôle du tout!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s