Les Carnets de Jane Somers, Doris Lessing, Tome 1 : Journal d’une voisine, Tome 2 : Si vieillesse pouvait


J’ai eu une nette préférence pour le 1er volet (il se suffit à lui-même), car l’histoire du 2nd tome est beaucoup moins touchante. Ce roman se lit facilement, il est agréable, parfait pour se détendre sur la plage.

Tome 1 :

Jana Sommers, rédac-chef de mode dans un magazine féminin britannique, a la 40taine et mène une vie bien remplie. Veuve, sans enfant, elle tourbillone de vie, mais se trouve finalement assez seule. Assez centrée sur elle-même (un self-control à toute épreuve, toujours impec, prenant de longs bains pour se détendre, la vraie working-woman, quoi !), elle va faire une rencontre improbable avec une femme très âgée, Maudy Fowler, qui va bouleverser sa vie. Jana, qui n’a jamais donné la moindre marque de tendresse ou d’affection à feu son mari et son mère, va prendre soin de cette petite vieille crasseuse.

L’héroïne va en fait transposer cet amour qu’elle n’a jamais su donner à ses proches à cette femme en fin de vie, mais pourtant pétillante. Dans son entourage, personne ne va réellement comprendre quelle mouche l’a piquée, à s’attacher à cette femme sale, vivant comme une recluse dans ses souvenirs, à qui elle rend de plus en plus de visites, allant jusqu’à s’occuper de sa toilette, ou lui faire les courses.

Parallèlement, la nièce de Jana, Jill, tout juste bachelière, va s’installer chez elle et travailler au sein des équipes du magazine de mode de sa tante, découvrira ce mode de vie de rêve et la « nouvelle personnalité » de cette femme.

Tome 2 :

Jana a désormais la 50taine et rencontre Richard, homme mystérieux qui lui fera vivre l’amour. Aussi, son autre nièce, Kate, 19 ans, s’installe chez elle, et lui rend la vie impossible, par ses fréquentations et son mode de vie … « larvaire », difficilement compatible avec celui de sa tante hyper-active. 

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article, publié dans Grand âge, Littérature anglaise, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s