La Jeune Mariée Juive, Luigi Guarnieri, 288 pages, Babel 2010


J’ai lu ce livre après avoir été bluffée par un autre des romans de l’auteur sur fond hitorique : La Double Vie de Vermeer, ouvrage récompensé à juste titre, évoquant la vie de l’artiste et de son faussaire, que j’avais adoré !

Ici, deux histoires s’entrelacent autour du mystérieux tableau « La jeune mariée juive » : l’une à l’époque de Rembrandt (la Hollande du XVIIème siècle), l’autre dans les années 80/90 à Paris. Le roman est ainsi construit :

  • Intro : au XVIIème, dans la communauté juive expulsée du Portugal, très documentée
  • Acte 1 : Paris, octobre, la pluie
  • Acte 2 : Amsterdam, à la mauvaise saison, à l’époque de Rembrandt
  • Acte 3 : Paris
  • Conclusion : au XVIIème.

Les parties historiques relatent l’histoire d’Agigaïl et d’Ephraïm, dans un style poétique, dramatique, voire macabre. Rembrandt est décrit dans sa vie quotidienne, à la fin de sa carrière, une fois les erreurs admises et les déceptions constatées. Cette histoire est mise en parallèle avec les personnages contemporains, où l’écriture est plus légère. On rencontre alors un jeune écrivain paresseux italien, et une jeune femme juive parisienne qui se rencontrent.

Au final, j’ai trouvé à ce roman un goût d’inachevé (comme le tableau de Rembrandt ? Est-ce voulu ??). Il m’a semblé incomplet, voire obscur. Question de goût personnel sans doute, j’aurais préféré passer plus de temps au XVIIème plutôt qu’avec les personnages  contemporains. Je n’ai pas détesté – l’art réunit les personnages et transcende leur amour, et c’est pas mal écrit- mais je n’ai pas été autant transportée que dans La Double Vie de Vermeer, que je recommande, en revanche.

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article, publié dans Littérature italienne, Roman historique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s