La Colline aux Gentianes, Elizabeth Goudge, 1949


L’intrigue se déroule durant les guerres napoléoniennes et l’action se déplace de la vallée
reculée Devonshire, à la mer meurtrière de la guerre en Méditerranée, aux prisons et à la
pauvreté de Londres.
Ce livre relate l’histoire d’amour de Stella Sprigg, fille adoptive d’une famille d’exploitants
agricoles aisés et de son aspirant Anthony O’Connell, qui grandira pour partie à ses côtés.
Stella grandit et mûrit entourée de sa famille et d’un médecin de campagne qui a su reconnaître en elle une intelligence hors norme, et s’occupe de son éducation.
Anthony, jeune orphelin lui aussi, à peine plus âgé qu’elle, arrive dans le Devonshire, après
avoir déserté le bateau de son oncle. On souffre avec lui lors de sa vie de marin, mais
pourtant, Elizabeth Goudge réussit à relater à la fois la beauté de ces navires et les conditions épouvantables de vie à bord.
En arrivant sur la terre ferme, Anthony sera guidé par un prêtre qui a vécu les terreurs de la Révolution française. Il liera alors des liens indestructibles avec Stella, qu’il retrouvera après avoir participé à la bataille de Trafalgar sur un navire de guerre.

Comme toujours, on se régale des descriptions lyriques, et de l’écriture très poétique de la part de l’auteur.
Ex : l’histoire s’ouvre sur une description de Torbay, qui est si détaillée dans la topographie
que c’est comme si nous y étions !
La profondeur de l’histoire de chacun, et l’honnêteté saine des personnages, captive dès le début. Plus prosaïquement, Elizabeth Goudge dépeint toutes les coutumes et rituels qui ont accompagné une grande partie de la vie rurale et qui étaient encore fréquents jusqu’à la fin des années 1950.

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article, publié dans Littérature anglaise, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Colline aux Gentianes, Elizabeth Goudge, 1949

  1. Ping : L’appel du passé (« The middle window ), Elizabeth Goudge, Livre de poche, 1971, 380 pages | «La publivore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s