Prodigieuses Créatures, Tracy Chevalier, Quai Voltaire, 2010


J’avais déjà lu d’autres ouvrages de cette romancière, et beaucoup apprécié La Jeune fille à la perle, et La Dame à la licorne. Américaine, née en 1962, mais vivant en Angleterre depuis longtemps (d’où mon classement en littérature anglaise !), elle a un franc succès, et j’attends toujours ses romans avec impatience – en général des livres sur fond historique, très documentés.

L’action se déroule dans le Dorset, en Grande-Bretagne, au début du XIXème siècle. Deux personnages – réels-se partagent la narration un chapitre sur deux : d’une part, Elizabeth Philpot, 25 ans une « vieille-jeune fille » de bonne famille et très cultivée qui quitte Londres avec ses soeurs pour s’installer au bord de la mer ; en effet, trop vilaine et pas assez « dotée » pour trouver un mari, elle devra rester célibataire ; et d’autre part, Mary Anning, une petite fille issue d’une famille très pauvre, mais qui est pleine d’entrain, et qui, malgré son manque d’éducation, fait preuve d’une grande perspicacité.
C’est le choc des culture entre ces deux personnages : leurs origines sociales, leur église, leur âge sont radicalement opposés, ainsi que leurs manières, différence d’autant plus flagrante en cette époque ; cependant, une passion va les unir : celles des fossiles.
Mary Anning arrondit en effet les fins de mois de sa famille en vendant les « curios » qu’elle trouve sur la plage, et Elizabeth adore chercher les fossiles de poissons le long des falaises, dont les paysages et l’ambiance sont magnifiquement dépeints. On s’y croirait !
La petite Mary va découvrir une créature étonnante, que tout le monde appelera son « croco » avant que les scientifiques ne se penchent sur son fossile, et le nommeront « ichtyosaure », qui n ‘est autre que le 1er reptile marin jamais découvert.
Il s’agit d’un excellent roman, si on aime les romans « féminins » – moi qui adore les livres qui traitent de la condition féminine dans des époques et des lieux divers, j’ai été servie ! Très Jane Austen dans le style – en plus !
L’histoire est captivante, les descriptions des plages sont fantastiques (à marée haute, basse, et lors des grandes marées aussi), ainsi que du vent qui bat dans les cheveux des jeunes femmes ; d’ailleurs, les portraits des deux héroïnes se révèlent purement merveilleux, avec leurs mains abîmées, leurs robes déchirées par les élements, leurs vies décalées par rapport aux conventions, leur relation, et leurs « chasses aux curios ».
C’est l’aventure des ces deux femmes qui est narrée, avec tout le contexte de l’époque et du lieu :
– les difficultés rencontrées par les femmes célibataires,
– l’impossibilité pour elles d’entrer dans le monde scientifique et d’être entendues par les éminents spécialistes alors qu’elles s’y connaissent beaucoup mieux qu’eux,
– et les bouleversements liés à la découverte de créatures disparues, en terme d’analyse biblique et scientifique.
La théorie de la création du monde en 6 jours par Dieu est malmenée, mais certaines questions ne sont pas abordables, d’autant moins par des femmes, dont Mary Anning, reconnue ensuite comme célèbre paléontologue.
J’ai adoré et je recommande VIVEMENT !

Publicités

A propos lapublivore

Bienvenue sur mon blog de lecture ! Juste une envie de partager mes coups de cœur, mes coups de griffe, et mon amour des livres. Je ne peux m'empêcher, de façon générale, de donner mon avis sur tout, alors maintenant, c'est officiel -en ce qui concerne les bouquins du moins- je sévis sur la toile :) Bonnes lectures à tous
Cet article, publié dans Littérature anglaise, Roman historique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Prodigieuses Créatures, Tracy Chevalier, Quai Voltaire, 2010

  1. Moi aussi j’ai adoré et moi aussi je l’ai mis dans Littérature anglaise mais j’ai hésité quand même…
    http://www.quartier-livre.fr/post/2011/01/28/Prodigieuses-creatures-Tracy-Chevalier

  2. Ping : « Prodigieuses créatures  Tracy Chevalier | «… Suspends ton vol …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s